Le défunt Evouna Obiang Herbin à gauche, le fleuve Ntem à droite

En l’espace d’un mois, c’est un deuxième cas de noyade qui vient d’ĂŞtre enregistrĂ© dans le dĂ©partement du Ntem. Cette fois ci, c’est le corps sans vie de Evouna Obiang Herbin qui a Ă©tĂ© repĂŞchĂ© hier dimanche dans les eaux de l’immense fleuve Ntem dans le district Bikondom Ă  Bitam.

C’est dans la journĂ©e du jeudi 8 juillet 2021 que Evouna Obiang Herbin, Ă©lève en classe de 1ère au lycĂ©e public Simon Aba’a s’Ă©tait rendu au fleuve Ntem accompagnĂ© de ses frères pour une partie de baignade.

Malheureusement, c’est de façon Ă©trange qu’il a Ă©tĂ© emportĂ© par les eaux d’un fleuve qu’il maĂ®trisait parfaitement bien les rouages.

Des sources affirment que ce dernier aurait sautĂ© du pont pour ne jamais rĂ©apparaĂ®tre. Loin d’une vigilance qui aurait pu Ă©viter l’effroyable drame, les compagnons du jour d’ Evouna n’ont rien remarquĂ© d’anormal dès les premiers instants.

C’est donc après quatre jours de recherche menĂ©es par la gendarmerie Ă©paulĂ©e par les vaillants villageois que le corps a Ă©tĂ© retrouvĂ© dans la matinĂ©e du dimanche 11 juillet 2021 et sa dĂ©composition avancĂ©e a permis une inhumation prĂ©cipitĂ©e. Toutefois, au delĂ  de toutes interprĂ©tations, des zones d’ombre subsistent dans ce drame.

LIRE AUSSI:

[🛑Fait divers] Woleu-Ntem: Un jeune garçon tombé hier dans le fleuve Ntem au village Bikondom reste introuvable.

Arthur ASSEKO, Correspondant G9INFOS Woleu-Ntem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici