Dernières Nouvelles

Aménagement : Une opération coup de balai s’annonce

Par le 28 mars 2019 0 162 Views

Le ministre de l’Équipement, des Infrastructures et des Travaux publics, Arnaud-Calixte Engandji, a annoncé son intention de déclarer la guerre à l’occupation illégale des domaines de l’État et de la voie publique, dans le cadre du projet de réaménagement de l’axe routier PK5-Pk105, notamment sur le tronçon Pk5-Pk12.

A partir du 1er Avril 2019, aucune maison, boutique ou lieu de culte bâti sur un terrain public sans autorisation ne résistera aux agents de sécurité et aux bulldozers qui accompagneront les descentes musclées du ministre sur le terrain. Premiers visés, les “tabliers”(vendeurs détenant un étal). Certes des opérateurs économiques mais l’occupation de la voie publique est irrégulière.

Arnaud–Calixte Engandji entend donc lancer une vaste opération de démantèlement des étals sauvages et autres constructions informelles, dont la prolifération anarchique rend difficile la circulation des piétons comme des véhicules.

Cette opération libération des trottoirs devrait également s’étendre à l’axe Owendo – Aéroport international Léon MBA, notamment dans les zones IAI – FOPI – Awendjé. Le ” désencombrement” de la voie publique est un sujet sensible. Souhaité par les habitants et les commerçants qui ont pignon sur rue, cette perspective se heurte à la mauvaise foi d’une frange de la population qui reproche souvent aux pouvoirs publics de démolir sans reconstruire. En octobre 2014, une précédente opération d’envergure, menée par l’État, s’était soldée par la résurgence quelque temps plus tard des constructions précaires.

Ce grand ménage annoncé par le ministre Arnaud-Calixte Engandji n’étant pas un énième effet d’annonce, il est conseillé aux concernés de commencer à casser eux-mêmes les murs de leurs échoppes et autres constructions anarchiques. Et à priori, personne ne fera exception à la règle.

Pierre- Parfait Mbadinga

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 ⁄ 6 =