vendredi, 24 juin 2022
HomePolitique Politique/Mesures gouvernementales contre le covid-19: le nœud d'une guerre fracticide au...

[Analyse] Politique/Mesures gouvernementales contre le covid-19: le nœud d’une guerre fracticide au sommet de l’État ?

Depuis l’avènement de la pandémie du coronavirus en 2019,le tissu social gabonais est criblé d’une série de mesures gouvernementales visant dit-on à lutter contre la progression du virus. Des mesures qui ont progressivement enrayé l’appareil socio-économique du pays. Alors que les autorités compétentes avaient implicitement obligé les populations à se faire vacciner à défaut d’un test PCR négatif que ces mesures suicidaires viennent d’être suspendues à la surprise générale.

Pourtant annoncées en grande pompe par le gouvernement de République,les mesures très critiquées par l’opinion connaissent aujourd’hui une suspension. Si beaucoup estiment que cette décision serait consécutive aux différentes menaces de grève annoncées dans plusieurs structures et administrations publiques et parapubliques du pays.

Les banques par exemple ont promis lancer les mouvements d’humeur dans l’optique de protester contre “l’obligation” de se faire vacciner instaurée par les autorités. C’est donc ce climat délétère annoncé qui aurait donc poussé l’ensemble de l’appareil étatique à revoir sa copie.

Notons que la cour constitutionnelle a été saisie pour cette affaire et la décision cet organe institutionnel qui donne raison pour l’heure aux plaignants étonne plus d’un. Il est reconnu par une bonne partie de l’opinion gabonaise que l’institution dirigée par Marie Madeleine Mbourantso a toujours exercé son autorité sans tenir compte de son sacerdoce.

QUE S’EST-IL RÉELLEMENT PASSÉ ?

Au-delà des agitations qui fusent de partout sur la suspension des mesures contestées,la réalité semble être tout autre. D’après certaines indiscrétions, le mode de gestion de la pandémie du covid-19 n’aurait jamais fait l’unanimité au sein même du gouvernement et mieux encore au niveau du sommet du pouvoir. Deux camps aux intérêts divergents se serait formés .Un,favorable à l’application stricte des mesures et sans tenir compte des réalités quotidiennes vécues par les populations jusqu’à la tenue du prochain scrutin présidentiel.

L’autre, moin exigeant et même favorable à la levée totale des mesures restrictives. Pour eux,il est impensable que les principaux foyers de contamination seraient parvenus à reprendre une vie normale et qu’on continue à comprimer les populations gabonaises sans aucune véritable mesure d’accompagnement.

Ce bras de fer entamé depuis 2019 est loin de livrer son épilogue d’autant plus que la cour constitutionnelle ne s’est toujours pas prononcée définitivement. Toutefois,de vue,un équilibre semble naître au lendemain de l’annonce de la suspension des fameuses mesures. Un équilibre issu d’une guerre durement menée par différents antagonistes au plus haut sommet de la pyramide.

Fredo Le Gaboma

LA REDACTION
G9INFOS est un journal d’information numérique, qui traite, analyse et scripte toute l’actualité des 9 provinces du Gabon.
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Ce contenu est protégé !!