lundi, 16 mai 2022
HomePolitique Présidentielle 2023: Entre Barro Chambrier et Guy Nzouba Ndama,qui des deux...

[Analyse politique] Présidentielle 2023: Entre Barro Chambrier et Guy Nzouba Ndama,qui des deux fera de la place à l’autre ?

En manque de confiance et en panne de stratégies appropriées pour parvenir à l’alternance, l’opposition gabonaise se cherche depuis plusieurs décennies. Et à l’approche de la présidentielle, la figure de proue de ce bord politique peine à se montrer clairement, mais deux leaders semblent se dégager: Hugues Alexandre Barro Chambrier et Guy Nzouba Ndama. Toutefois, qui des deux s’effacera en faveur de l’autre pour défendre les couleurs d’une opposition qui fait face aujourd’hui à une érosion inquiétante dans ses rangs?

Les élections présidentielles de 2009 et 2016 ont étalé au grand jour les failles de l’opposition. On a rarement vu des visages de ce bord politique changer. Ceux qui animent l’opposition gabonaise actuelle sont tous des rescapés du naufrage subi par le parti démocratique gabonais (PDG), survenu au lendemain de la mort du président Omar Bongo Ondimba.

Après André Mba Obame en 2009 et Jean Ping en 2016, Alexandre Barro Chambrier et Guy Nzouba Ndama, deux anciens membres influents de la baronnie Bongo sont pour le moment bien partis pour affronter le candidat qui sera investi par le PDG en vue de l’échéance de 2023.

Si le souhait serait de voir ces deux leaders aller à l’élection main dans la main,la possibilité qu’ils aient d’abord en ordre dispersé pour le premier tour n’est pas à exclure. Toutefois, pour accumuler des chances de leur côté,un des deux devra s’effacer au profit de l’autre pour donc espérer à un possible sacre au soir du deuxième tour de la présidentielle. Aujourd’hui,les trajectoires de ces deux possibles challengers sont bien différentes.

Alexandre Barro Chambrier est déjà sur le terrain depuis plusieurs mois, mais ce dernier reste néanmoins dépourvu d’une représentativité et sa formation, le Rassemblement pour la Patrie et la Modernité n’a pour le moment pas l’aura de celle des Démocrates.

Avec près d’une dizaine d’élus à l’Assemblée nationale, le parti “les Démocrates” reste bien implanté dans plusieurs localités du pays notamment au Sud. Véritable atout auquel pourra s’appuyer fièrement l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Ce poids politique très considérable risque de le propulser sans doute sur le toit de la bâtisse de l’opposition et fait de lui le leader favori dans les rangs de l’opposition. Malgré l’écrasante domination du parti démocratique gabonais sur l’échiquier politique national, Les Démocrates se présentent comme la deuxième force politique du pays. Et on a très rarement vu un opposant prêt à aller à la présidentielle avec une assise assez considérable.

Arthur ASSEKO

LA REDACTION
G9INFOS est un journal d’information numérique, qui traite, analyse et scripte toute l’actualité des 9 provinces du Gabon.
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Ce contenu est protégé !!