Dernières Nouvelles
  • Accueil
  • Education
  • ANFPP: CONSEIL D’ADMINISTRATION SOUS LE SIGNE DE LA CONSOLIDATION DES ACQUIS

ANFPP: CONSEIL D’ADMINISTRATION SOUS LE SIGNE DE LA CONSOLIDATION DES ACQUIS

Par le 28 février 2020 0 127 Views

Les administrateurs et commissaires de l’Agence Nationale de Formation et de Perfectionnement Professionnel ( ANFPP ), se sont retrouvés jeudi 27 février 2020 à Libreville à l’occasion de la session ordinaire du Conseil d’administration. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour.

Les administrateurs lors des travaux

Les administrateurs et commissaires lors des travaux

Cette rencontre visait à l’examen et l’adoption du Règlement Intérieur de l’agence; l’examen du projet de décret portant organisation et fonctionnement des CFPP publics; et l’examen et l’adoption du plan d’action annuel budgétisé de l’Agence

Présidée par Claude Augé Akoulou Eyeleko, ce Conseil d’administration était placé sous le signe du renforcement des acquis et surtout la prise en compte des orientations du gouvernement en matière de mise en œuvre de la formation professionnelle. ” La formation professionnelle est une préoccupation constante des plus hautes autorités, en tête desquelles le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, et du gouvernement animé par le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale “, rappele le Directeur général de l’ANFPP, François Engonha Edima.

En effet, la formation professionnelle permet à ceux qui la suivent d’entrer rapidement sur le marché du travail avec des compétences reconnues dans différents domaines. Mais il faut encore sortir des sentiers battus afin de pouvoir proposer des formations pour chaque niveau d’étude, ” Le ministre de tutelle, Madeleine Berre, tient à impulser une dynamique nouvelle, qui donnerait beaucoup plus de valeur ajoutée à la formation professionnelle de demain. Nous voulons prendre en compte toutes les strates de l’éducation, ce qui fera en sorte que la formation professionnelle puisse s’adresser aux niveaux pré-bac et post-bac. Cette dynamique nouvelle impose une restructuration de l’agence qui est l’organe de mise en œuvre de cette politique au plan national “, a déclaré le patron de l’ANFPP.

LES REFORMES

Selon François Engonha Edima, les reformes sont du cadre réglementaire. Les réformes au niveau de l’agence sont d’ordre structurelles et d’ordre organisationnelles. Les textes réglementaires doivent être revus, le mode de gouvernance doit être revu, la valorisation des ressources humaines en terme de formateurs ou personnels technico-pédagogiques doivent être renforcées ainsi que le cadre de vie de l’agence. Objectif : mettre à la disposition du pays le personnel compétent dont il a besoin, en prenant en compte toutes les filières dites à haute densité d’emploi, toutes les filières ” émergentes “.

Le mot d’ordre du Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba en matière de formation professionnelle est clair : Ne plus former des chômeurs !. Visant ce but, le Directeur général de l’ANFPP a indiqué que tous les centres de formations sont fonctionnels, et comptent près de 2600 stagiaires en formation initiale. L’ANFPP ajoute t-il expérimente, en collaboration avec l’Office National de l’Emploi ( ONE ), un nouveau mode de formation. Cette formation concerne les jeunes dont l’âge varie entre 16 et 24 ans. Il s’agit des jeunes déscolarisés qui sont dans un système d’apprentissage chez les artisans ( 75% ) et au sein des centres de formation ( 25% ).

Pierre Parfait Mbadinga

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 11 =