La Setrag entend bien aider le gouvernement de la République dans son vaste chantier, celui d’offrir des meilleures conditions de vie et de travail aux gabonais. En réfectionnant l’école primaire d’Akournam 1 et la brigade de gendarmerie la Setrag vient de soulager de nombreux riverains.

SETRAG investit une enveloppe de plus de 60 millions de francs CFA pour des travaux de réhabilitation d’une école primaire et d’une brigade de gendarmerie en faveur des communautés d’Owendo.

En soutien des communautés riveraines du chemin de fer, la Société d’Exploitation du Transgabonais (Setrag) a entrepris des travaux de réhabilitation de l’école publique d’Akournam 1, pour offrir aux jeunes apprenants un cadre sécurisé et approprié à leur apprentissage.

L’entreprise a par ailleurs apporté son support aux forces de la commune, en procédant à des travaux de rénovation de la brigade de gendarmerie, installée à proximité des entreprises ferroviaires. Une contribution citoyenne qui vient améliorer les conditions de travail des agents en service.

Les travaux de l’école primaire d’Akournam 1 qui ont été livrés en février dernier, consistaient à la construction d’un mur de soutènement pour stabiliser les talus aux abords de la barrière de l’école, la construction d’un réseau d’évacuation des eaux pluvieuses et la réparation d’un dallage au au niveau du préau de l’établissement, espace dédié à la récréation des élèves.

S’agissant de la brigade de gendarmerie d’Owendo, plusieurs travaux ont été engagés et finalisés, notamment la maçonnerie, la charpente, la menuiserie, l’électricité, le carrelage et enfin, le rafraîchissement des peintures de tous les bâtiments et bureaux administratifs.

Setrag affirme une fois de plus son engagement vis à vis des communautés hôtes qui accueillent les activités ferroviaires sur les 648 km de voie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici