Accueil Société Contrats publicitaires: Les partenaires médias d’Arise-Olam rassurés

Contrats publicitaires: Les partenaires médias d’Arise-Olam rassurés

0

Après des bruits de mécontentement émis par certains de ses médias partenaires, en raison notamment du retard de paiements, Arise/Olam, par le truchement de son point focal médias, Dieudonné MINLAMA MINTOGO, a tenu à rassurer les uns et les autres..

Les patrons de la presse privée ont eu une séance de travail avec la plateforme servant d’interface avec le groupe Arise/Olam, le 15 janvier à Libreville. « Je voulais rassurer l’ensemble de la presse travaillant avec nous que le groupe Olam/Arise a décidé de continuer la collaboration depuis le 1er juillet 2020 et ce jusqu’au 31 juillet 2022. Il y a eu des retards de paiement certes, mais cela découle malheureusement de la restructuration au sein du groupe Olam/Arise liée au Covid-19. Dans les plus brefs délais, nous allons signer des contrats de collaboration qui tiendront compte des six derniers mois de l’année 2020. Je tenais donc à rassurer mes interlocuteurs à ce sujet», a déclaré Dieudonné MINLAMA MINTOGO, le gestionnaire de la plateforme servant d’interface entre Arise/Olam et la presse gabonaise, avec qui le groupe a signé de nombreux contrats publicitaires, précisant que «les paiements seront désormais trimestriels».

Toutefois, après juillet 2022, les prochains partenariats seront signés sur la base de la performance de chaque organe de presse. «Car l’une des ambitions du groupe Arise/Olam, à travers ces contrats de partenariat, est de tirer la presse gabonaise vers le haut», a souligné Dieudonné MINLAMA MINTOGO.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici