Hier, lundi 26 juillet 2021, le Gabon, par l’entremise de son Ministre des Affaires sociales, Prisca Nlend Koho, a reçu l’ambassadeur du Japon au Gabon dans le cadre de la signature du protocole d’accord s’inscrivant dans le cadre du don du Japon au Gabon pour la réfection du Centre Social du Bas de Gué-Gué.

C’est donc au cours de la journée de ce lundi 26 juillet que le membre du gouvernement gabonais en charge du secteur social, notamment madame le ministre Nlend Koho, a présidé la cérémonie de signature du contrat relatif à la réhabilitation du Centre Social du bas de Gué-Gueé.

SEM Shuji NOGUCHI, étant le premier citoyen japonais en terre gabonaise, a-t-il cosigné ce contrat en présence de Igor Aymard MOMBO BOROUGOU, responsable dudit Centre Social.

Ainsi donc, l’apposition de ces différentes signatures étant le début de la matérialisation de cet autre partenariat, on enregistre donc un soutien pécuniaire de plus de 54 millions de francs CFA qui a été consenti par la République japonaise.

C’est donc un financement ciblé grâce auquel seront réhabilités deux bâtiments en plus de la barrière et l’équipement du Centre en machines à coudre; et la réalisation des installations de cuisine.

Ainsi, face à un tel apport, impactant directement le Ministère dont elle a la charge, Mme Prisca Nlend Koho s’est bien félicitée du fait que ce Centre social va, très prochainement, dispenser des formations en couture et en cuisine pour l’autonomisation des femmes.
Dans la même foulée, a-t-elle ténu à interpeller les futurs usager, le personnel et travailleurs sociaux d’en faire bon usage une fois ce centre aura changé d’apparence.

Comme dénominatif « les dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine.» est celui donné à ce projet autour duquel s’articule cette énième donation du Japon au Gabon.

Cependant, bien qu’étant dans le domaine de la coopération bilatérale entre États, paraît-il compréhensible pour le citoyen gabonais lambda de se poser, entre autres, la question de savoir, en échange de quoi ou de quel type d’intérêt la République japonaise apporte t-elle du soutien au gabon? De quoi profiterait-elle?

Qu’à cela ne tienne, un tel élan de solidarité venant d’une république sœur mérite d’être acclamé.

Ulrich O. pour G9infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici