Dernières Nouvelles

COSYGA: TOUS CONTRE PHILIPPE DJOULA

Par le 26 janvier 2020 2 486 Views

Deux tiers des membres du bureau exécutif de la Confédération Syndicale Gabonaise ( COSYGA ), s’est réuni samedi 25 janvier 2020, pour échanger sur les questions de gestion de la COSYGA. La raison de cette crispation ? Philippe Djoula, l’actuel Secrétaire général.

Sans surprise, la dernière sortie médiatique de Philippe Djoula, le 22 janvier, lors de la levée du préavis de grève générale nationale d’avertissement des travailleurs des secteurs parapubliques et privés, n’a satisfait personne au sein de son bureau exécutif. Le Secrétaire général de la COSYGA, a fait l’objet d’une réunion visant à court terme à l’organisation d’un vote de défiance.

Philippe Djoula, de plus en plus contesté au sein de la COSYGA ? En tout cas, le scénario de la division et du rejet de son autorité s’est installé dangereusement. Attisé depuis janvier 2019, la campagne anti Philippe Djoula a depuis deux semaines subi un coup d’accélérateur signé Joslin Louis Ngoma, Secrétaire général adjoint 1 de la COSYGA. ” Les statuts sont clairs. Quand vous avez un dictateur à la tête de votre structure, les statuts prévoient comment enlever un dictateur. C’est pas une entreprise, c’est un Syndicat. Quand quelqu’un se comporte mal, les deux tiers du bureau ont le droit de lui dire qu’il se comporte mal. Philippe Djoula passera en Conseil de discipline. Il a été désavoué par tous les travailleurs des secteurs parapubliques et privés. Il ne peut plus être de la COSYGA “, a-t-il déclaré.

Cette campagne anti Philippe Djoula n’a rien de surprenant. Le Secrétaire général de la COSYGA est reproché entre autre d’abus de pouvoir. Beaucoup plus problématique sont ses décisions prises sans consultation de la base. Prenait part à cette réunion, Wenceslas Mba Nguema, le Secrétaire général de la deuxième tendance de la COSYGA. ” Ce matin, à l’initiative du camarade Joslin Louis Ngoma, Secrétaire général adjoint de la tendance Philippe Djoula, a eu la hauteur d’esprit de se situer au dessus des intérêts partisans et des dispositions tranchées pour nous inviter à une séance de travail au cours de laquelle il était question de parler de la COSYGA”, a-t-il indiqué.

2 Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 6 =