Accueil Economie COVID-19 : LA SETRAG MAINTIEN SA PLACE DANS L’ÉCONOMIE GABONAISE

COVID-19 : LA SETRAG MAINTIEN SA PLACE DANS L’ÉCONOMIE GABONAISE

97
0

L’épidémie du coronavirus a des incidences sur la plupart des entreprises exerçant sur le territoire national. Mais avec près de 52% des produits d’exploitations transportés, la SETRAG maintien sa position dans l’économie gabonaise.

En effet, SETRAG fait partie de la minorité d’entreprises qui contribuent réellement à l’activité économique du pays en cette période de pandémie. En dépit de la suspension des trains de voyageurs pour des raisons de propagation du coronavirus au Gabon, la société a réorganisé son fonctionnement pour intégrer le respect des mesures barrières et la distanciation sociale. Tout le personnel à risque a été mis en congé et les rémunérations ont été maintenues. Un important dispositif de matériel de protection est régulièrement renouvelé pour permettre aux cheminots d’exercer leurs activités en toute sécurité. Un comité de crise se réunit quotidiennement pour s’assurer de la disponibilité du matériel de protection des salariés dans toutes les gares et superviser le bon fonctionnement des activités.

S’agissant de l’économie nationale, SETRAG a procédé à la révision de son plan de transport et à la réduction du temps de parcours, pour donner une priorité absolue au transport des produits de première nécessité et prendre en compte les nouvelles demandes de produits qui étaient auparavant transportés par les trains de voyageurs.

Ainsi, le dispositif mis en place depuis le début de la crise, permet de réaliser le transport des produits pharmaceutiques à destination des officines des provinces. La remontée de l’eau et le transport du sucre de Franceville sont maitrisés et suivis par la direction commerciale. Aucune difficulté de transport de ces produits n’a été observée depuis le début de la pandémie. L’approvisionnement essentiel en vivres périssables et non périssable à lui aussi été encadré dès le début de la crise avec l’effort logistique déployé par SETRAG, pour assurer le transport régulier des camions frigorifiques et des colis de denrées alimentaires. Jusqu’à ce jour, ces transports sont traités en priorité et effectués dans les meilleurs délais.

La demande croissante du transport des hydrocarbures et la tension qui en découlait dans le suivi du niveau de stock à Moanda, a trouvé son épilogue avec la location et la mise en service des 30 tanktenaires en provenance d’Afrique du Sud. Le développement économique des entreprises installées le long de la voie relève d’une amélioration de l’autonomie des stocks de carburant. Cependant, un effort logistique supplémentaire est en cours, pour anticiper l’augmentation de la demande des opérateurs pour la saison sèche.

Pour soutenir l’augmentation de la demande du secteur du bois, une nouvelle organisation logistique a permis d’augmenter le nombre de wagons transportés de 57% par voyage, avec la mise en place de trains bloc de 55 wagons tractés par des unités multiples (avec 2 locomotives par train). Des performances de transport des produits bois en grumes que l’on peut observées: mars 63% ; avril 93% et mai 98% des demandes de transport réalisées.

Pour faire face à la reprise partielle des activités BTP dans les provinces, une opération coup de poing a été effectuée courant mai et 960 tonnes de ciments ont été expédiés. Une logistique est en cours de déploiement pour répondre à la forte demande qui résulte de la période de grande consommation estivale des cimentiers.

Le transport minier quant à lui poursuit son ascension et a connu une nette augmentation courant mai pour la majorité des opérateurs. Enfin, le transport des conteneurs se porte bien et est en progression constante. Le dispositif de wagons mis en place permet de soutenir l’évolution de la demande des clients.

Afin de remplir sa contribution citoyenne, SETRAG est convaincu que c’est le meilleur moyen de démontrer sa résilience tout au long de cette crise et de continuer à créer et partager de la valeur durable à l’économie nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =