Le 16 novembre dernier, la Banque de développement des États de l’Afrique centrale et la Société autoroutière du Gabon ont parachevé un accord de prêt estimé à 65 milliards de francs CFA. Un prêt qui viserait à financer le projet de construction du projet routier, la Transgabonaise.

C’est au cours d’une cérémonie que le Président de la BDEAC ,Fortunato Ofa Mbo et le directeur général de la Société autoroutière du Gabon (SAG) ,Selim Bejaoui ont signé cet accord de prêt. D’après une source très bien informée,ce nouveau financement vient s’ajouter aux 40 milliards de francs CFA, précédemment octroyé par la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig).

“Le partenariat entre la BDEAC et le Groupe Arise existe depuis déjà depuis plusieurs années. Notre apport en faveur du Groupe s’élève déjà à quelques 80 milliards de francs CFA. Avec le présent prêt, nous atteindrons un montant total de 145 milliards de francs CFA. À la lumière de ceci, nous pouvons dire clairement que le Groupe Arise est le partenaire privé par excellence de la BDEAC”, a indiqué le Président de ladite banque.

En s’impliquant financièrement, la BDEAC vient assumer ici pleinement son rôle de partenaire de préférence pour l’intégration sous régionale. Pour la SAG, il a été d’abord question de revenir sur les fondamentaux du partenariat entre l’État gabonais avec la SAG.“ La Société autoroutière du Gabon agit depuis 2020,au côtes de l’État gabonais dans le cadre d’un partenariat public-privé, aux fins de développer le projet stratégique et porteur d’espoir qui est la route économique dite Transgabonais. Un projet qui relie Libreville à Franceville et s’inscrit dans les ambitions du plan d’accélération de la transformation (PAT), initié par les plus hautes autorités de l’État”, a indiqué e directeur général de la SAG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici