Accueil Société Enseignement supérieur/Rentrée académique 2018-2019 : Le Snec pose des conditions

Enseignement supérieur/Rentrée académique 2018-2019 : Le Snec pose des conditions

533
1

La prochaine année académique pointe déjà à l’horizon. Si l’on s’en tient au calendrier communiqué, il y a peu, les activités pédagogiques devraient démarrer en novembre prochain dans l’enseignement supérieur.

Mais déjà, le Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) brandit la menace de ne pas y prendre part si certaines conditions ne sont pas réunies. Ils avancent, pêle-mêle, l’absence de nominations du personnel jusqu’à ce jour, la situation précaire de nombreux enseignants pré salariés mais encore dans l’attente de leurs bons de caisse depuis juillet dernier, et les conditions difficiles que vivent les membres du Snec et autres une fois retraités. Face à cela, le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, a convoqué une réunion hier matin à son cabinet, avec le directoire de la structure syndicale. « Des conseils d’administration ont été tenus. Nous attendons donc que les nominations soient annoncées.

Nous souhaitons aussi que les nouvelles années, comme celle qui commence bientôt, puissent démarrer avec de nouvelles personnes», s’est exprimé Jean Rémy Yama président national du Snec. « Nous avons des enseignants sans présalaire. D’autres, quand bien-même ils l’ont obtenu, éprouvent du mal à entrer en possession de leurs bons de caisse… Donc, cette réunion avec le ministre d’Etat arrivait à point nommé, dans la mesure où les enseignants attendent des réponses à leurs préoccupations…», a-t-il ajouté.

 

Auteur : Jerry M

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
24 × 6 =