Parfait Duffy BIBANG,PDG/LA GABONAISE d'ÉNERGIES (LGE)

Si l’État ne peut pas tout faire, il doit néanmoins encourager et soutenir ceux qui l’aident dans sa tâche régalienne, celle de développer l’économie nationale et employer les citoyens. C’est dans cette logique que l’entrepreneur Parfait Duffy BIBANG s’inscrit en participant activement à l’éclosion perpétuelle du pays. Dans un dur labeur, le natif d’Oyem continue de peaufiner des stratégies pour la bonne marche de ses entreprises. C’est à l’international que les efforts de cet altruiste sont congratulés et couronnés tandis dans son berceau le Gabon, il fait étrangement cavalier seul.

La réussite de Parfait Duffy BIBANG peut inspirer d’autres mais il serait plus judicieux de s’incliner sagement devant la persévérance et le talent d’un génie de l’entrepreneuriat.

Critiqués à tort ou à raison, les entrepreneurs gabonais, pour certains, souffrent d’un syndrome, celui du manque cruel du soutien de l’État, qui oriente curieusement leurs soutiens auprès des entrepreneurs expatriés ou vers des nationaux avec qui ils partagent les mêmes lobbys politiques. Loin de s’apitoyer sur son sort, Parfait Duffy BIBANG reste un homme rompu à la tâche et il se considère comme un meneurs d’hommes avisés.

Il ne croît pas au miracles, seul le travail paie.

Une fabrication, de LA GABONAISE ÉNERGIES (LGE)

Ces efforts et son génie continuent d’être bottés en touche par les «politiques» et c’est finalement hors de nos frontières que le natif de Nkoum Ekiegn s’est fait une réputation et une bonne place au soleil. Dans le monde de l’entrepreneuriat international, Parfait Duffy BIBANG n’est plus à présenter.

Les 25 et 26 avril 2015 à Frankfort en Allemagne, le Groupe BIB(Business Initiative Direction) mondialement reconnu dans le management et la culture de la qualité à décerné au PDG de LGE deux trophées dans le cadre des tops managers dans le domaine des innovations technologiques en Afrique.

Le premier fabricant de transformateurs dans la sous-région a encore été honoré par le Groupe Attijariwafa Bank au Maroc, du prix Coopération et de l’innovation technologique à la suite d’une sélection qui a regroupé 500 entreprises du secteur de l’énergie.

Avec autant de reconnaissance émanant de l’international, altruiste Parfait Duffy BIBANG se démarque en imposant un respect bien mérité. Spécialisée dans la fabrication et réparation de transformateurs, LA GABONAISE ÉNERGIES est une référence en Afrique centrale.

En effet, LGE a été la seule entreprise de la sous-région nominée aux Awards de Frankfort, et sur 132 pays présentés, le Gabon est le seul pays à avoir reçu deux trophées. Autant dire que cette entreprise de Parfait Duffy BIBANG inspire l’ administration et le respect.

Voilà autant d’atouts qui honorent le Gabon à l’international.

Ces différents prix sont également la parfaite illustration que cette structure reste une référence dans la compétitivité. LGE joue un rôle majeur dans l’industrie énergétique au Gabon.

Elle est la première entreprise de la sous-région à fabriquer et réparer les transformateurs électriques HT-BT de 50 KV à 60 MVA, elle assure également la maintenance des transformateurs.

Un technicien de LA GABONAISE d’ÉNERGIES en pleine action

Les différents produits issus des usines restent très appréciés et la sécurité est de mise. L’entreprise emploie aujourd’hui près de 600 gabonais rompus à la tâche qui y mettent du cœur et de l’effort pour l’avancée de la structure. L’homme de Nkoum Ekiegn s’est vu décerner près d’une vingtaine de distinctions. Loin d’être un usurpateur, Parfait Duffy BIBANG est un adepte de la méritocratie et conscient que le chemin à parcourir reste long, le fougueux entrepreneur vise le trône de l’Afrique avant d’aller se frotter aux géants mondiaux.

Après avoir conquis la sous-région, le PDG souhaite de la part des autorités du pays une reconnaissance, un soutien pour que seul le Gabon sorte gagnant. Garni d’un altruisme débordant, Parfait Duffy BIBANG réclame de l’État une symbiose pour l’avancée énergétique du pays.

L’homme est prédisposé à continuer d’aider sa terre natale. LGE est présente presque sur l’ensemble du territoire, dans le but d’apporter son savoir faire.

Fin stratège, et doué, le natif d’Oyem manque de concurrents sur le plan local. La qualité de ses produits repousse l’adversité et dans le domaine de l’énergie, l’altruiste qui est décidément seul dans sa galaxie se heurte à la politique tronquée du système en place qui semble vouloir tuer l’élite.

Il revient donc aux autorités politiques de revoir la copie car l’émergence tant voulue passera nécessairement que par la méritocratie. La corruption et le copinage sont les plaies dont souffre le pays.

Les marchés les plus importants sont attribués frauduleusement grâce aux pots de vin qui se négocient dans les milieux souillés.

Un mal pourtant facile à diagnostiquer et qui étouffe l’entrepreneuriat gabonais.

Pour sortir de ces machinations archaïques et surtout dévastatrices pour l’économie nationale, une autopsie s’impose donc et Duffy BIBANG se présente comme le parfait légiste.

Igor Ngoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici