Dernières Nouvelles

GABON : DES POLICIERS FILMÉS EN PLEIN RACKET INTERPELLÉS

Par le 4 février 2020 0 1567 Views

Visiblement la vidéo qui circule depuis quelques heures, sur les réseaux sociaux dans laquelle on aperçoit clairement trois individus en uniforme de Police qui manifestement se partagent de l’argent sur la voie publique, n’a pas été du goût du Commandant en Chef des Forces de Police Nationale. Et son mécontentement s’étale dans un communiqué des Forces de Police Nationale.

Dans un communiqué rendu public ce jour, le Haut Commandement des Forces de Police Nationale, a tenu à rappeler que ” les Policiers déployés sur la voie publique, dans le cadre de la mission de régulation de la circulation, doivent non seulement poser des actes conformes à la loi, adopter des attitudes sans équivoque mais aussi incarner, à chaque instant, l’autorité de l’État, en vue de promouvoir l’image qui fait de la Police un service public respectable et proche du citoyen. Or de tels faits aux antipodes des valeurs professionnelles prônées au sein des unités et services jettent l’opprobre sur les Forces de Police Nationale “.

La Police gabonaise, a souvent été indexée. En juillet 2019, on se souvient du cas de deux jeunes policiers, Ulrich Sounda Ntoutoume et Ange Obame, qui s’étaient illustrés négativement en dépouillant un taximan de la somme de 70 000 FCFA et d’un téléphone portable. Les deux policiers véreux, avaient comparu devant le tribunal correctionnel de Libreville le 24 septembre 2019, rapporte L’Union.

Après cette honteuse histoire, c’est donc une nouvelle affaire qui discrédite d’avantage la Police gabonaise, qui vient d’être mise à nue sur les réseaux sociaux. Le Commandant en Chef des Forces de Police, ne cache pas sa colère : ” Le Haut Commandement des Forces de Police Nationale qui condamne avec la plus grande fermeté ces postures cavalières a, à l’issue de l’enquête ouverte à ce sujet, identifié et interpellé ces agents qui ont été par la suite mis à la disposition de l’Inspection Générale des Forces de Police Nationale, chargée d’établir les responsabilités des uns et des autres et de prendre les sanctions disciplinaires qui s’imposent, conformément aux lois et règlements en vigueur “, a-t-il indiqué.

Dans le cadre de la lutte contre le racket et autres comportements déshonorants à la fonction policière, en avril 2019, la Police Nationale avait initiée un gilet sur lequel est mentionné l’unité de l’agent verbalisateur, et des numéros verts 04181312 et 05818181. Des dispositifs sans résultats probants sur le terrain.

Pierre Parfait Mbadinga

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 21 =