Accueil Economie Gabon/Régies Financières : ” Pour nous la grève se poursuit “, dit...

Gabon/Régies Financières : ” Pour nous la grève se poursuit “, dit la Fecorefi

0

Certains médias en ligne écrivent ce qu’ils veulent, cela n’effacera pas d’un coup de baguette magique la réalité : la grève générale illimitée se poursuit au sein des administrations des Impôts, Douanes, Hydrocarbures et Trésor. C’est ce qu’a affirmé la Fédération des collecteurs de régies financières (Fecorefi) dans une mise au point publiée le 2 octobre.

Faute de terrain d’entente, la situation reste bloquée dans les administrations des Impôts, Douanes, Hydrocarbures et Trésor. «Nous sommes et demeurons toujours en grève générale illimitée “, affirme Sylvain Ombindha Talheywa, Porte-parole de la Fecorefi. Il n’y a donc pas débat. Contrairement à certaines affirmations, les grévistes poursuivent le combat le temps d’avoir des réponses satisfaisantes du gouvernement, à savoir : la régularisation des situations administratives, publication des opérations d’audit des effectifs et des primes réalisées en 2018 et l’organisation des assises tripartites Présidence de la République/Gouvernement/Partenaires sociaux.

La crise s’enlise et obère chaque jour un peu plus les recettes budgétaires de l’État dans un contexte de relance économique. À l’issue de la rencontre du 15 septembre entre les directeurs généraux des Impôts, Douanes, Hydrocarbures et Trésor, et les partenaires sociaux réunis au sein de la Fecorefi, les deux parties ont entériné la décision du paiement catégoriel de la prime comme mode préférentiel en période de tension de trésorerie et le paiement de la prime au rendement.

Le Porte-parole de la Fecorefi  précise au sujet de cette issue. «Le paiement auquel nous avons eu droit le 20 septembre pour le compte du mois d’août 2020 n’a été acté qu’au regard de la situation exceptionnelle que traversait les agents désemparés par le silence qui enveloppait ce retard criard ; pour ce qui est du paiement de la prime au rendement, il est à préciser que les échanges de cette rencontre, qui n’avait rien de formelle, exploraient des pistes de réflexions sur les mécanismes de paiement de l’intéressement spécifique des collecteurs. L’une des pistes explorées a été le rendement des agents “. En français facile : les jours se suivent et se ressemblent… pas d’amélioration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
19 + 6 =