Accueil Faits Divers Hôtel de Ville : On craint le début de la fin pour...

Hôtel de Ville : On craint le début de la fin pour Léandre Nzué

368
0

Alors qu’il vient à peine de célébrer son mariage, l’alignement des astres semble décidément de plus en plus mauvais pour Léandre Nzué, le Maire de Libreville. Convoqué ce vendredi 11 septembre à la Direction générale de la Contre ingérence et de la sécurité militaire ( B2 ) , il a été gardé à vue.

Il fallait s’y attendre. Les révélations qui tombent en cascade sur les agissements de ses proches collaborateurs, la garde à vue dans les locaux du B2 de l’Inspecteur Général Municipal ( IGM ) et l’agitation inutile des Présidents des partis politiques membres du Conseil municipal, hier jeudi 10 septembre, ont déclenché une secousse sismique qui pourrait finalement emporter Léandre Nzué.

Suite à une plainte déposée pour détournement de fonds, émise par l’Agence judiciaire de l’État, le Maire de Libreville a été convoqué ce vendredi 11 septembre au B2 aux environs de 11 heures. Après son interrogatoire, il a été gardé à vue pour des nécessités d’enquête. Quelle affaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
7 + 1 =