Accueil Politique JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG: L’ALLOCUTION DU MINISTRE GABONAIS DE LA...

JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG: L’ALLOCUTION DU MINISTRE GABONAIS DE LA SANTÉ

79
0

Chaque année, le 14 juin les pays du monde entier célèbrent la journée mondiale du donneur de sang. Cette manifestation permet de remercier les donneurs de sang volontaires, bénévoles, du geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang. À cette occasion, G9INFOS vous propose l’intégralité de l’allocution du ministre de la Santé, Dr Max LIMOUKOU en prélude de la célébration de cette journée.

L’ALLOCUTION DU MINISTRE DE LA SANTÉ, DR MAX LIMOUKOU

Le 14 juin de chaque année, notre pays le Gabon, à l’instar des pays du monde entier, commémore la Journée Mondiale du Donneur de Sang. Cette journée a été instituée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2004 pour mettre en relief l’importance du don de sang dans la vie humaine et vulgariser la culture de ce geste altruiste, simple, mais essentiel pour sauver des vies.

C’est également une occasion judicieuse, pour rendre un hommage mérité et appuyé, à toutes ces personnes qui offrent, régulièrement et gratuitement leur sang pour sauver des vies. Le thème retenu pour la présente journée est « du sang sécurisé pour sauver des vies », avec pour slogan « Donner son sang pour améliorer la santé dans le monde ».

Ce thème met inévitablement en adéquation le besoin de sang qui est universel et la notion de sécurité qui est indispensable pour garantir la vie. Car, disons-le, l’acte pourtant salvateur de don de sang, peut malheureusement s’avérer dangereux pour le patient receveur, si les règles mesures de sécurité ne sont pas scrupuleusement observées.

La transfusion sanguine, comme chacun le sait, est le principal recours pour la prise en charge des hémorragies aiguës. A titre d’exemple, les statistiques révèlent, que chaque année dans le monde, plus de 500 000 femmes trouvent la mort lors d’un accouchement et que bon nombre de ces décès, sont imputables aux fortes hémorragies obstétricales nécessitant une transfusion sanguine. De même, les accidents de la route sont devenus la 2ème cause de mortalité et l’une des principales causes de traumatismes grave.

Face à ces tragédies, les besoins en produits sanguins sont devenus croissants. En réponse à ces défis, notre pays, à travers le Programme Egalité de chances instauré par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a mis l’accent sur la problématique de la transfusion sanguine notamment par l’équipement des centres hospitaliers régionaux en matériel de transfusion sanguine dans les 9 provinces du pays afin de permettre à l’ensemble de la population gabonaise d’avoir accès aux produits sanguins.

Aussi, le Ministère de la Santé, par le truchement du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a fortement amélioré les conditions d’accueil et les techniques d’analyse, en mettant en place un système de management de la qualité répondant aux normes internationales en matière de sécurisation des produits sanguins.

Dans ce sens, nous avons travaillé avec l’OMS et l’Etablissement Français du Sang sur le contrôle qualité interne et externe du CNTS, nécessaires à la certification des techniques et des méthodes de sécurisation de sang.

Les besoins estimés en transfusion sanguine d’un pays sont de l’ordre de 1% de sa population totale. Ainsi, en 2019, le CNTS a réalisé 22 000 prélèvements auprès des donneurs familiaux soit un pourcentage de 70 % contre seulement 9428 prélèvements auprès des donneurs volontaires soit 30% et, a distribué près de 24000 produits sanguins habiles.Au regard de cette réalité, nous comprenons que des efforts restent à faire pour améliorer le nombre de donneurs volontaires. C’est une des conditions essentielles pour disposer d’un stock suffisant de produits sanguins afin de garantir notre autosuffisance, comme le préconise l’OMS, qui par ailleurs encourage les pays à s’approvisionner prioritairement auprès de donneurs de sang volontaires non rémunérés. Nous devons donc redoubler d’efforts en matière de sensibilisation des populations au don de sang, ainsi que dans le recrutement et la fidélisation de nouveaux donneurs afin d’accroître le nombre de donneurs bénévoles.

Par ailleurs, je me félicite du paiement effectif de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) du 2ème trimestre 2015 et l’octroi de la Prime COVID-19 ; deux actions qui démontrent, s’il en était besoin, l’engagement manifeste des plus hautes autorités de l’Etat en faveur de la Santé et du bien-être des populations.

Pour terminer, je voudrais profiter de cette journée pour remercier très sincèrement et de façon solennelle, les donneurs réguliers et bénévoles de sang, qui répondent à la demande nationale de sang en augmentation sans cesse constante. Mes remerciements vont également à l’endroit des acteurs de la chaine de transfusion sanguine qui œuvrent inlassablement au bon fonctionnement du système de transfusion fiable dans notre pays.

Bonne fête à toutes et à tous.

Source : Communication du gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
19 × 22 =