Dernières Nouvelles

LA DGST-EAU PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC

Par le 21 avril 2019 0 699 Views

Afin d’améliorer les conditions de vie des populations des communes de Libreville, Akanda et Ntoum qui font face à un problème de gestion des ordures, et pour le respect de l’environnement.

C’est dans cette optique que la direction générale des services techniques à l’environnement et aux ménagements urbains (DGST – EAU) en collaboration avec la mairie de Libreville a organisé un forum presse afin d’expliquer les nouvelles orientations qui permettront de résoudre les problèmes de voirie de la commune de Libreville et de ses communes sœurs. Cette rencontre du donner et du recevoir s’est tenue le samedi 20 avril 2019 dans une salle qui a refusé du monde, cet événement de grande envergure a vu la présence de plusieurs élus municipaux des communes concernées , des chefs de quartier et d’autres invités.

Le directeur général de la DGST-EAU Célestin Ndong Essono, dans sa louange, a fait la présentation de ce nouveau projet qui a pour mission, de veiller à la planification et à la supervision du bon fonctionnement de la ville de Libreville et ses environs, de définir la stratégie des services non productifs, suggérer les lois rectificatives améliorant la réglementation et conditionnalité en matière d’hygiène, de salubrité et de moralisation de l’Etat, de coordonner avec le gouvernement de la république l’action force des lois.

Pour Célestin Ndong Essono, cette idéologie vient après avoir fait un constat amer sur les différentes entités qui ont géré les voiries de la commune de Libreville et qui n’ont pas réussies leurs missions à cause d’un manque d’expertise.

Ce nouveau projet porteur d’espoir permettra à la commune de Libreville de lutter contre le chômage car il permettra de créer 1002 emplois par an, ce qui donne un total de 5010 emplois en cinq ans.

Le second grand temps de cette cérémonie fut l’installation des quatorze chefs de départements qui composent la DGST-EAU

Une série de question réponse a mis fin à ce rendez-vous qui a eu un éclat particulier.

Place est désormais à la DGST-EAU de montrer sa compétence avec un personnel certifié chacun dans son domaine respectif et qui doit avoir pour seule mission redorer  l’ image de la commune de Libreville et de ses environs.

Vany Corso SIMA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 2 =