Dernières Nouvelles

Le PDG souffle sa 51e bougie sans Ali Bongo

Par le 12 mars 2019 0 207 Views

Ce 12 mars marque la fête du Parti Démocratique Gabonais (PDG)..Les festivités commémorant les 51 ans de cette formation politique, fondée le 12 mars 1968 par Omar Bongo, ont débuté lundi avec un vernissage d’un livre hommage au président de la République, intitulé “Discours du Distingué Camarade Président du Parti Démocratique Gabonais, Ali Bongo Ondimba : 2009-2017″. Au menu du mardi 12 mars, des messes dans les neufs provinces du pays, pour notamment prier pour Ali Bongo, absent du territoire national depuis près de 6 mois, avec de rares apparitions.

En l’absence du président du PDG, qui poursuit sa convalescence au Maroc, c’est le secrétaire général du parti, Eric Dodo Bounguendza qui est au devant de la scène.”Conscient que le Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba est en pensée et en esprit avec l”ensemble des militants et militantes du Parti Démocratique Gabonais, c’est sous son autorité que nous mettrons en œuvre,tous ensemble, le contenu du programme d’activités marquant la célébration du 51e anniversaire de notre parti”, a indiqué le SG.

Une fête d’anniversaire modérée, diamétralement opposée aux célébrations fastes auxquelles le parti était habitué.”Le 12 mars 2018, le Parti Démocratique Gabonais a bouclé son premier cycle de 50 ans et le 12 mars 2019, il ouvre son cycle fondé sur sa régénération et revitalisation”, a déclaré Eric Dodo Bounguendza. Depuis sa création, le parti n’a jamais perdu la moindre élection organisée dans le pays. Son 51e anniversaire intervient au moment où 41 Partis de l’opposition invitent le gouvernement à déclarer la vacance du pouvoir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 8 =