Dernières Nouvelles

LIBREVILLE : LEVÉE DE GRÈVE DES COMMERÇANTS

Par le 7 novembre 2019 0 52 Views

Libreville : Suspension du mouvement de grève des commerçants : le Ministre de la Justice intervient.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux,.Edgard Anicet MBOUMBOU MIYAKOU, a reçu, le mercredi 6 novembre 2019, en présence de son Ministre Délégué, Édouard Arsène NKOGHÉ, toutes les parties concernées par ce mouvement d’humeur: la Mairie de Libreville représentée par le 4ème Maire Adjoint, Karim NZIENGUI, et la Coalition des syndicats des commerçants du Gabon.

Si les revendications posées par les commerçants sont jugées légitimes, la grève quant à elle, est illégale. La Mairie de Libreville n’ayant pas été saisie du préavis de ladite grève.

Le Ministre d’État Edgard Anicet MBOUMBOU MIYAKOU, a usé de pédagogie pour exhorter les uns et les autres à un dialogue franc et constructif pour ne pas pénaliser les populations et l’économie.

Tout Homme d’affaires voulant exercer au Gabon doit impérativement se conformer aux lois du pays; et la Municipalité vivant des taxes et autres impôts se doit de les prélever de façon réglementaire dans la courtoisie et le respect des commerçants, a dit le membre du Gouvernement en substance.

Au sortir de cet échange, le syndicat des commerçants du Gabon s’est engagé à suspendre son mouvement de grève afin de porter les griefs à l’édile de Libreville au cours d’une discussion directe; tout en souhaitant que la Mairie suspende également les contrôles intempestifs, le temps de la discussion.

Visiblement, un déficit de communication entre la Mairie et ses partenaires commerçants a conduit à une incomprehension, donc à cette grève aux conséquences incertaines pour l’économie, mais évitée in extremis.

Source Mairie de Libreville

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =