Dernières Nouvelles
  • Accueil
  • Economie
  • L’ONEP dépose un préavis de grève de 8 jours sur la table du Premier ministre, Emmanuel Issoze- Ngondet

L’ONEP dépose un préavis de grève de 8 jours sur la table du Premier ministre, Emmanuel Issoze- Ngondet

Par le 3 décembre 2018 0 272 Views

LIBREVILLE, 03 Déc. 2018 (G9infos)-L’Organisation Nationale des Employés du Pétrole (ONEP), a déposé lundi à Libreville un préavis de grève sur la table du Premier ministre, Emmanuel Issoze- Ngondet, n’excluant pas la possibilité des négociations avec le gouvernement pour éviter une nouvelle crise.

Le préavis de grève, qui expire le 10 décembre 2018 à 23 heures 59 minutes, selon la lettre adressée, fait suite aux violations récurrentes, par les employeurs du secteur pétrolier et activités connexes.

‘’Passé ce délais, si aucune évolution satisfaisante n’est constatée, l’ONEP déclenchera la grève le mardi 11 décembre 2018, à partir de 06 heures au sein de  toutes les installations (sites et bases) des entreprises du secteur pétrolier et activés connexes, pour une durée de trois mois’’, menace l’ONEP dans une lettre lue par son secrétaire général par intérim, Sylvain Mayabi Binet, qui s’exprimait dans une conférence de presse.

Au nombre des points figurant dans leur cahier de charges, le rétablissement des conditions de base nécessaires à un véritable dialogue social, notamment le respect des droits fondamentaux que sont les conventions N° 87 et N°98 de L’OIT ratifiées par le Gabon ainsi que le Code du Travail en vigueur de la République Gabonaise en ses articles 14  et 270.

L’ONEP évoque également le règlement du différend de la CNSS/ADDAX/GOUVERNEMENT GABONAIS dont la conséquence est la prise en otage des employés de cette entreprise, lesquels sont privés du bénéfice des prestations sociales (…).

Il est reproché au directeur général de Total Gabon son ‘’entêtement’’ qui serait contraire aux dispositions légales en matière de travail, ainsi qu’une décision de Justice qui n’aurait pas de valeur devant son autorité, au grand dam de la protection des emplois des travailleurs.

Par Willy-Arnauld NGUIMBI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =