Accueil Economie Mouvement des Régies financières : Scellés et cadenas, les grévistes passent à...

Mouvement des Régies financières : Scellés et cadenas, les grévistes passent à l’offensive

0

À l’appel au durcissement de leur mouvement de grève, décidé hier mardi 20 octobre à l’issue d’un vote à main levée, de nombreuses perturbations et blocages sont observés depuis ce matin. Les agents des Régies financières, rassemblés au sein de la Fédération des Collecteurs des Régies financières ( FÉCORÉFI ) ont  cadenassé les entrées de leurs administrations respectives.

Scellés aux entrées des administrations pour une durée de 3 jours

Devant la tournure des évènements, il est à craindre une augmentation des pertes d’argent à l’État de l’ordre de plusieurs milliards, en même temps que la paralysie de toute la chaîne import-export. En grève depuis le 13 juillet 2020, le personnel des Régies financières ne comprend pas l’inaction des  ministres Jean Marie Ogandanga (Economie), Sosthène Ossoungou Ndibangoye (Budget) et Vincent de Paul Massassa (Pétrole).

Pour exercer une pression plus forte sur les autorités gabonaises, les grévistes ont décidé mardi 20 octobre de paralyser totalement durant 3 jours le fonctionnement des Régies financières.  ” Les  points d’achoppement sont : la publication des résultats des audits effectués en 2018 qui ont démontré que l’Etat payait plus qu’il n’en fallait ; la régularisation des situations administratives ; nous avons certains collègues qui sont morts après avoir passé dix ans de service sans être intégrés à la fonction publique : il y’a des problèmes  dans les régies financières et nous devons les gérer “, déclare Sylvain Ombindha Talheywa lll, porte-parole de la FÉCORÉFI. Affaire à suivre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =