Accueil Société Phénomène : Vol de compteurs d’eau et d’électricité à Libreville, de plus...

Phénomène : Vol de compteurs d’eau et d’électricité à Libreville, de plus en plus de cas

113
0

Depuis l’instauration du couvre-feu, durant la période de crise sanitaire du Covid-19, les populations de Libreville et sa périphérie déplorent un nouveau genre de cambriolage. Il s’agit du vol des compteurs d’eau et d’électricité des abonnés de la Société d’électricité et d’eau du Gabon ( SEEG ).

Les populations de Libreville et sa périphérie sont aux abois. De sombres histoires de vol de compteurs d’eau et d’électricité se multiplient dans les quartiers populaires. Les cambrioleurs commèttent leurs forfaits entre 3h et 4h du matin, généralement pendant les moments de fortes pluies.

Selon les cas, les propriétaires de compteurs d’eau et d’électricité se retrouvent dans le noir et s’imaginent d’abord qu’il s’agit d’une coupure d’électricité de la SEEG, ou se réveillent et découvrent leur espace innondé d’eau. Selon les populations, ils s’agit d’opérations  menées par des experts, notamment des plombiers et électriciens. Elles s’interrogent également comment des compteurs personnalisés, peuvent-ils être dérobés et réutilisés par d’autres consommateurs, sans la complicité d’agents de la SEEG.

Si la SEEG ne s’est pas encore prononcée sur ce mystérieux phénomène, il est important que les consommateurs prennent leurs dispositions, en étant extrêmement vigilants ou en construisant des regards ou  niches de protection des compteurs d’eau et d’électricité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
10 + 19 =