Depuis quelques temps, des vidéos et photos de personnes faisant la propagande d’une éventuelle candidature du fils cadet des feux président Omar Bongo Ondimba et Edith Lucie Bongo Ondimba à l’élection présidentielle de 2023 en terre gabonaise agitent la toile. Il s’agit notamment de Junior Bongo Ondimba.

Si les mêmes personnes admettent ne pas être en précampagne ni en campagne, toutefois, elles appellent JBO à se positionner en tant que candidat et soutiennent le jeune diplômé en sciences politiques. Un cas de figure qui jetterait déjà un froid polaire du côté du Bord de mer.

junior Bongo Ondimba est un fils du pays, tout le monde l’a vu naître et grandir. Il ne faudrait pas condamner l’homme sur la base des frasques commises par les personnes qui portent le même nom que lui. Son objectif est de redonner au Gabon son lustre datant et surtout sa dignité sur le plan international “, affirme Georges fervent supporter de JBO.

Ces paroles au goût de miel tombent-elles dans les oreilles de sourds ou suscitent-elles l’intérêt des populations ? Dans tous les cas, les soutiens à une candidature du fils d’Omar et petit fils de Sassou se multiplient, tout comme la grogne des personnes qui se disent lassées de voir la même famille dirigée le Gabon depuis plus de 50 ans.

Nombreux concitoyens estiment à tort ou à raison que le fils de “petit piment” ne serait pas légitime pour briguer un mandat présidentiel dans au Gabon. De plus, pour cette éventuelle candidature, JBO doit encore faire face aux réalités gabonaises. Notamment la lassitude de plusieurs d’entre les compatriotes de voir encore un Bongo Ondimba à la tête du pays au sortir de l’élection présidentielle de 2023 (même anticipée), le nom donc qu’il porte sonne d’ores et déjà comme un énorme désavantage.

Son attachement au Congo voisin où il a plus que jamais dédié son investissement financier et humain, apparaît aussi comme un autre obstacle. L’ambition politique au détriment de la famille?

De plus, va-t-il réussir à s’attirer la sympathie des soutiens indéfectibles de son feu père ? Bref, un travail abyssal doit se faire. Et si la réussite est au bout de cet effort, JBO marquera un énorme coup dans l’histoire de notre pays, lui qui n’a aucune expérience politique à ce jour.

“La première valeur d’un homme est sa capacité à être sincère envers lui-même et envers son prochain. En tant qu’homme sincère, notre premier objectif est celui d’apporter au peuple, une véritable paix de cœur et d’esprit ; une véritable démocratie pluraliste et participative, JBO.

Herty POUBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici