Dernières Nouvelles
  • Accueil
  • Société
  • PROPRETÉ DE LIBREVILLE : L’INSPECTEUR GÉNÉRAL MUNICIPAL SUR LE TERRAIN

PROPRETÉ DE LIBREVILLE : L’INSPECTEUR GÉNÉRAL MUNICIPAL SUR LE TERRAIN

Par le 12 novembre 2019 0 326 Views

Depuis sa nomination au poste d’inspecteur général municipal le 12 mars 2019, en remplacement de Maixent Ngounga, le très affable Armand Dagraça Tchitembo s’attèle à donner de la voix afin de propulser les politiques publiques tant prônées par le Maire de la commune de Libreville, Léandre NZUÉ. Améliorer la vie quotidienne des Librevillois est un axe fort de ces politiques.

Armand Dagraça Tchitembo est un ultra-réaliste, partisan d’une grande prudence sur les dossiers liés aux actions en matière de propreté urbaine. ” Il s’agit d’objectiver la propreté réelle de la ville et de proposer des adaptations en termes de moyens à mettre en œuvre”, nous indique t-il songeur.

Sur instruction du Maire de Libreville, Léandre NZUÉ, la commune a lancé un grand plan propreté, qui vise à mobiliser toutes les dimensions et tous les acteurs qui concourent à l’amélioration du cadre de vie des populations. Depuis près d’un mois et demi que l’opération ville propre a été lancée par le Maire de la commune de Ĺibreville, Armand Dagraça Tchitembo est chaque jour sur le terrain, multipliant les actions visant à lutter contre le phénomène de insalubrité grandissante au sein de la ville. ” C’est un travailleur acharné qui écoute, tout simplement “, déclare un agent municipal

Il faut rappeler au passage que ces derniers temps, Libreville faisait l’objet de vives critiques en raison de la recrudescence des ordures non collectées dans les quartiers de la ville. Une situation due au non respect du cahier de charge que l’entreprise AVERDA avait signé avec l’État gabonais à travers l’hôtel de ville de Libreville.

Le plan propreté de la commune initié par le Maire de Libreville Leandre Nzué, et fidèlement exécuté par l’inspecteur général municipal, Armand Dagraça Tchitembo, comprend les opérations de grand nettoyage. Ces opérations consistent à remettre en état le mobilier urbain, à supprimer la mousse sur les monuments, les trottoirs et les abords, à effacer les tags et les graffitis, à libérer les trottoirs, et à repeindre les marquages au sol. C’est une opération qui redonne un aspect neuf aux rues et facilite le nettoyage quotidien des agents propreté.

” Nous avons instauré à l’inspection générale municipal, à la demande du Maire de Libreville, Léandre NZUÉ, le Weekend municipal. Nous avons commencé par le pont de Nzeng-Ayong et ensuite le Rond point, qui est du domaine communal”, indique Armand Dagraça Tchitembo. L’inspecteur général municipal a rappelé que si la commune travaille pour optimiser ses missions d’entretien et de propreté de l’espace public, elle ne pourra pas y parvenir sans la mobilisation des citoyens. La propriété étant l’affaire de tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =