dimanche, 23 janvier 2022
HomePolitique Rentrée politique/Les Démocrates:Guy Nzouba Ndama frappe fort dans le septentrion !

[Reportage] Rentrée politique/Les Démocrates:Guy Nzouba Ndama frappe fort dans le septentrion !

Le parti politique de l’opposition Les Démocrates vient d’achever sa rentrée politique dans la province du Woleu-Ntem. Bitam a constitué l’ultime étape d’un périple débuté le 26 novembre dernier. C’est donc la salle hôtelière de Ngone Mone au quartier Mongomo-Ayat qui a servi de cadre pour cette rencontre politique. Accompagné de la quasi-totalité de son état major, le Président de LD a eu droit à une ambiance électrique comme il est de coutume dans le grand nord.

La rentrée politique délocalisée du parti Les Démocrates, la deuxième du genre s’est étendue sur trois jours dans la province septentrionale. Cette rentrée très riche en enseignements aura donc permis à cette écurie de procéder à des installations dans plusieurs localités de la province. Sous la supervision de Vincent Ella Menie, cadre du parti, l’étape de Bitam prévue ce 28 novembre aura tenu toutes ses promesses. Dans une salle qui a refusé du monde et surchauffée à bloc,les interventions se sont enchaînées.

Une vue de l’assistance

Après le mot de bienvenue, le tour est revenu à l’ancien député Vincent Ella Menie qui a, d’entrée de son propos, entonné un chant religieux visant à donner aussi une coloration spirituelle à l’événement du jour. “Nous sommes ici à Bitam dans le cadre de la rentrée politique de notre parti, Les Démocrates. Beaucoup ont vaincu la peur. Nous sommes aujourd’hui la première formation politique de l’opposition et nous avons réussi à mettre à mal l’hégémonie du parti démocratique gabonais avec près d’une dizaine de députés à l’Assemblée nationale”, a-t-il indiqué. Et d’ajouter : “ Les échéances politiques à venir doivent être un challenge pour nous”.

Vincent Ella Menie au cours de son allocution

Après plusieurs mois d’inactivité,LD revient de la plus manière au devant de la scène politique nationale. Cette initiative de délocaliser l’événement a donc permis de revigorer une opposition très mal en point dans le nord du pays. Hormis quelques brèves activités à connotation sociale menées de façon sporadiques, l’opposition dans son ensemble était jusque muet et surtout atone dans une arène largement contrôlée par le parti au pouvoir. Pour sa prise de parole,Guy Nzouba Dama a tenu d’abord à rendre un vibrant hommage à Casimir Oye Mba décédé en septembre dernier.

Dans un ton très critique et virulent, l’ancien président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué d’infliger des violents tacles au pouvoir d’Ali Bongo. Le natif de Lastourville a touché tous les pans de la société lorsqu’il s’est agit de de révéler les lacunes du gouvernement actuel. Le président du LD a invité les populations locales à ne pas céder à l’espoir en prônant l’espérance.

“ Arrêterons de répéter chaque jour la fameuse phrase on va encore faire comment. Nous avons désormais l’opportunité de parvenir à l’alternance. Les gouvernements se succèdent mais, les familles gabonaises continuent à croupir dans la misère. Alors que les pays voisins essaient de sortir de la crise sanitaire,le Gabon fait plutôt le contraire.” a indiqué Guy Nzouba Ndama.

Guy Nzouba Ndama prenant un bain de foule

Le président des Démocrates a ponctué la cérémonie politique avec la présentation de sa délégation composée essentiellement des députés, sénateurs, des conseillers municipaux et départementaux élus sous la bannière de LD. Notons également la présence à cette rencontre des autres formations politiques amies.

La communion fût totale. Et le peuple de Bitam de dire :“Pas un pas sans Les Démocrates” Une soirée de gala a été prévue pour clore définitivement cette rentrée politique débutée depuis le 26 novembre dernier.

Par Arthur ASSEKO, Correspondant G9INFOS Woleu-Ntem.

LA REDACTION
G9INFOS est un journal d’information numérique, qui traite, analyse et scripte toute l’actualité des 9 provinces du Gabon.
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Ce contenu est protégé !!