Accueil Economie Transports: Visite de terrain du Directeur Général de la Marine Marchande à...

Transports: Visite de terrain du Directeur Général de la Marine Marchande à Kango et Cocobeach

0

Du 20 au 22 novembre 2020, le Directeur Général de la Marine Marchande, Fidèle Angoue MBA s’est rendu dans les départements du Komo ( Kango ) et de la Noya ( Cocobeach ) afin de se faire une idée de la réalité du terrain. Il s’agit de sa première visite dans ces départements de la province de l’Éstuaire depuis sa prise de fonction, le 9 octobre 2020.

Et c’est accompagné de ses proches collaborateurs, des syndicats de la Direction Générale de la Marine Marchande ( DGMM ) dans les départements du Komo ( Kango ) et de la Noya ( Cocobeach ) , que le Directeur Général, Fidèle Angoue MBA a effectué cette mission du 20 au 22 novembre 2020.

Cette descente sur le terrain s’inscrit dans le cadre des prises de contact et de la visite de l’état des lieux des services déconcentrés de la DGMM initiées depuis le 13 novembre 2020 ( Station Maritime et Fluviale d’Owendo, Délégation Provinciale des Affaires Maritime de l’Estuaire et le Centre de Santé des Gens de Mer au Port-Môle ) et conformément au contenu de la feuille de route no 4348/ MTEIH/CAB-M/CTCjoe du 28 octobre 2020 assignée par Monsieur Léon Armel BOUNDA BALONZI, Ministre des Transports, de l’Équipement, des Infrastructures et de l’Habitat, à Monsieur Fidèle Angoue MBA, Directeur Général de la Marine Marchande, en ses points 4 et 6, je cite : ”  La réhabilitation et l’équipement des délégations provinciales y compris toutes les stations maritimes, fluviales et lagunaires associés, afin de redynamiser les activités déconcentrées ” et ” l’amélioration de la qualité de l’environnement et des conditions de travail du personnel, tant à Libreville qu’à l’intérieur du pays “.

Des services déconcentrés de la DGMM confrontés à moult dysfonctionnements

Cette visite sur le terrain, était donc un moment privilégié pour des échanges à bâtons rompus avec les responsables des services déconcentrés relevant de la DGMM. Elle a ainsi donné l’occasion de révéler les difficultés suivantes:

-La détérioration et la vétusté des bàtiments de la station Maritime et Fluviale et les logements de Cocobeach ;

-Le batîment inachevé de la Station Maritime et Fluviale de Kango;

-Sous effectifs des ressources humaines ;

-Insuffisances des moyens nautiques pour l’accompagnement des missions régaliennes de police maritime et surveillance des façades maritimes pour les deux Stations Maritimes et Fluviales;

-Absence de moyens roulants pour les deux Stations Maritimes et Fluviales…

Face aux difficultés exposées, le DGMM a indiqué qu’il agira conformément à la prescription de Monsieur le Ministre des Transports pour apporter des réponses aux différents dysfonctionnements énumérés.

Par ailleurs, Fidèle Angoue MBA a durant ses différentes étapes partagé sa vision et orientations des missions de la DGMM. Il a invité les agents à s’imprégner de tous les mécanismes de bonne gestion tant sur le plan matériel, humain et financier. Les valeurs d’intégrité, de probité et de proactivité sont à promouvoir au sein de chaque service.

À Kango et Cocobeach, un kit composé d’une imprimante, un ordinateur complet et des combinaisons de travail ont été distribué aux chefs de Station. Un rapport à mi-parcours, afin de présenter les difficultés de ces services déconcentrés de la DGMM, sera présentée à Monsieur le Ministre des Transports, de l’Équipement, des Infrastructures et de l’Habitat, Monsieur Léon Armel BOUNDA BALONZI pour que des solutions idoines soient apportées à court, moyen et long terme.

Après l’étape de la province de l’Éstuaire, la mission se poursuivra dans la Nyanga, le Moyen-Ogooué et l’Ogooué-Maritime où l’administration maritime est également représentée.

Avec le service communication de la DGMM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 × 8 =