Plusieurs recherches menées conjointement par les populations et la brigade de gendarmerie viennent de permettre de retrouver le corps sans vie du jeune OMVA ABA’A Alain. Ce dernier avait sauté hier vers 15 heures du pont de la rivière pour ne plus apparaître.

La mort par noyade de OMVA ABA’A Alain est un drame qui secoue actuellement le département du Ntem à Bitam. Élève inscrit en classe de 1ère B au lycée Évangélique Edzang Nkoulou de Bitam et âgé de de 22 ans, OMVA ABA’A Alain vient d’être emporté par une rivière qu’il maîtrisait pourtant bien.

Voici les faits : C’est hier samedi 29 mai vers 15 heures que OMVA ABA’A Alain accompagné de son neveu âgé de 7 ans, arrive à la rivière Mvéze au village Thock 1 à 9 kilomètres de la commune de Bitam pour une baignade. Après avoir fait usage du savon, ce dernier aurait décidé de remonter en direction du pont où il a effectué un saut laissant son neveu au bord de la rivière.« J’ai vu Alain monter sur le pont ensuite il a fait un saut et il n’est plus apparu. J’ai décidé d’aller appeler les femmes qui lavaient le linge de l’autre côté», a relaté le neveu, interrogé par les forces de l’ordre.

C’est la longue durée sous l’eau qui a contraint ces dernières à alerter les populations puis les éléments de la Brigade de gendarmerie basée à Bitam.

Les recherches menées toutes la nuit n’ont rien donné. C’est ce dimanche 30 mai plus précisément à 11 heures que le corps a été retrouvé et plusieurs marques sûrement laissées par les poissons sont perceptibles sur son corps.

Le gros hématome observé au niveau de sa tête a laissé clairement entendre qu’après le saut, OMVA ABA’A Alain aurait percuté un tronc d’arbre se trouvant sous les eaux et qui l’aurait assommé.

Arthur ASSEKO, Correspondant G9INFOS WOLEU NTEM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici